Etoile Sportive Pierrefortaise "Bâtie sur Pierre !"
Côte de Chabridet 15230 PIERREFORT
07.87.00.80.82
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

1ERE JOURNEE DE CHAMPIONNAT : GARDILLE ON FIRE !

Impossible de débuté le retour sur cette semaine sans un mot sur le drame qui a touché l’école de foot ces derniers jours. L’AS Planeze truyère a perdu l’un de ses plus fervents serviteurs. Décédé dans un tragique accident de voiture, Damien Valière n’est plus. L’ESP s’associe évidemment à la tristesse de tous ses proches. Da,s ses moments le football n’est plus qu’un détail mais son côté fédérateurs est un réconfort.
Le week-end de compétition fut plus réjouissant pour nos pierrefortais qui retrouvaient le championnat de district. C’est l’équipe réserve qui donnait le coup d’envoi de cette édition 2019/2020. Sur le terrain d’Allanche, c’est un gros morceau qui se présentait. En effet les locaux n’avait manqué leur accession à l’échelon supérieur qu’en raison d’une irrégularité administrative. Les étoilistes bien diminués étaient toutefois déterminés a ne pas se laisser rouler dessus.
Les coachs Nicolas Rodier et Jo Miquelino, alignaient onze assez équilibré organisé en 4-5-1 et insistaient sur les valeurs de solidarité et d’altruisme. Le premier acte était de fort bonne facture. Même si les locaux allument la première mèche qui échoue dans les gants de Jonathan Miquelino.
La défense centrale composée de Mael Cayrol et Gaetan Vidalenc faisait bloc et relançait proprement a l’aide de Théo Eschalier. La grosse activité de JM Dumas mettait a mal les locaux qui concédait pas mal de situation. Ainsi, par deux fois Tom Savage butte sur le portier local avant que le capitaine, Cyrille Miquelino ne manque le cadre. Juste avant la pause, l’ailier droit local surprenait tout se monde et se présentait face au gardien étoiliste qui remportait son duel.
Mi temps, et l’ESP a réalisé 50% du contrat. Malheureusement, et ce qui été prévisible, l’ESP va souffrir physiquement. Le retour est difficile. L’attaquant local, Védrine et à son avantage mais trouve systématiquement Jonathan Miquelino sur son chemin. Ce dernier manque une relance à la 56’ minute qui échoue dans les pieds du capitaine local Sergent qui, d’une superbe inspiration, lob l’infortuné portier pierrefortais. Dès lors, même si l’ESP recule globalement, de bonnes situations sont a mettre à ‘actif des réservistes. Notamment sur coup de pieds arrêtés. Le Cezallier Algnon réplique avec un coup franc de sergent qui prenait la direction de la lucarne, détourné in extrémis par Miquelino. Sur un nouveau centre des locaux, Vedrines tente un ciseau et son pied heurte le visage de Gaetan Vidalenc qui doit sortir sur saignement. Nico Rodier, joue les pompier de service et vient complété l’effectif. Quentin Hervieu, héroïque jusqu’alors au milieu, prend la place dans la charnière. L’ESP tente le vas tout. A 1_0 tout est possible. Pierre Antoine Fabre, tente sa chance de loin mais n’est pas récompensé de son bon travail. En fin de match, Mael Cayrol commet une faute dans la surface de réparation et logiquement l’excellent arbitre désigne le point de penalty. C’est Védrines qui s’en charge et qui le transforme de justesse après avoir heurté la main du gardien pierrefortais.
Succès mérité des locaux qui ont une belle équipe. Félicitation au groupe réserviste qui a fait preuve de belles qualités avec un contenu intéressant pour la suite. Ce fut l’occasion de tester une organisation et de voir tout le monde dans les conditions de compétition. L’intégration du jeune Bastien cerou fut également un succès, pas surprenant au vu de la préparation. Un grand merci aux locaux pour leur accueil, nous leur souhaitons une bonne saison.
 
Dimanche c’est également avec des conditions difficiles en termes d’effectif que l’équipe 1 se déplaçait. Les craintes été de mise car voila quatre saison que l’ESP avait quitté la D1 Cantalienne et ne connaissait plus le niveau. Sur le terrain de Saint-Cernin les souvenirs revenait pour les plus anciens de l’équipe avec de belles joutes face au club de Doire Bertrande. Coach du jour, Philippe Mathieu démarrait avec une équipe New Look. Une défense centrale inédite composée de PL Costerousse et Antho Bonnefoy était chargée de suppléer le gardien du temple Marsal. Baptiste Salson reculait d’un grand au poste d’arrière gauche tandis que Ju Mealet découvrait quand à lui le couloir droit. Benji Fabre clef de voute du milieu de terrain était chargé de veiller au grain et de trouver l’avant-garde. A ces côté le jeune Pierre Rieutort était attendu dans un rôle de pitbull. Philippe Mathieu mettait le paquet en attaque avec un quatuor qui avait de l’allure ! Les virevoltant Coco Chassagnol et Alex Nyneme apportait vitesse tandis que Benoit Bos se voulait plus pragmatique. Mimi Gardille, capitaine était loin de se douter que son dimanche serait si ensoleillai.
Sur le terrain sec de Saint Cernin, le ballon est difficile a maitriser mais l’ESP fait preuve d’un certain enthousiasme. Les locaux s’en remetent au jeu long et aux coups de pied arrêtés bien négociés par un Raph Marsal souverain. La première mèche est allumée par Benji Fabre qui envoie une mine détournée de manière spectaculaire par le gardien local. Sur le Corner Gardille et a la réception et son coup de casque est victorieux. Une bien belle récompense pour un collectif motivé.  Le break ne tardait pas. Gardille toujours lui partait dans le dos d’une défense en délicatesse et trompait le gardien Benech pour la deuxième fois d’une balle piquée. Le scénario se poursuit, Raph Marsal prend tout sur Corner et les attaques étoilistes son rapide et seront bonifiée une troisième fois par  Gardille qui ne tremble pas face à Benech.
A la pause, Pierrefort mène 3-0 mais la concentration est de mise. A juste titre puisque le premier quart d’heure est totalement a l’avantage des locaux qui multiplient les situation. La défense recule et la justesse technique n’est plus au rendez vous. Sur une action confuse, les quatre vallées réduisent la marque alors que l’arbitre avait sifflé avant que le ballon ne rentre dans le but.
Un but qui aura le mérite de réveiller les Pierrefortais. Clément Biscarat allait prêter main forte et dynamisait le côté droit. Le Gardien est obligé de s’interposé devant Benoit Bos. C’est ensuite Coco Chassagnol qui rate le cadre devant le but vide. Pierre Rieutort tente également sa chance mais son tire frôle la transversale. A un quart d’heure du terme, sur une inspiration incroyable, Gardille prend sa chance de 45 mètres et lobe le gardien local pour sceller la victoire des étoilistes. Quelle prestation pour celui qui aura beaucoup manqué l’an dernier.
C’est un succès 4-1 à l’extérieur en début de championnat. On en espérait pas tant. Ce succès place l’ESP en tête à l’issue de la première journée mais ceci n’est évidemment révélateur de rien. Toujours est il que ces quatre point ne son plus a prendre et qu’ils permettent de retrouver un peu de confiance après la piètre copie rendue a Crandelles.
Le journal de l’Elite :
Une première journée en district est toujours a analysé avec recul. Les effectifs ne sont pas complet et les niveaux de préparation inégaux. Toutefois quelques vérités sont a noter. Murat est bien la ! Les hommes de David Riom n’ont pas manqué leur entrée en matière. Face a une valeur sûre, Saint Mamet, ils remporte un succès étriqué mais qui confirme leur statut de favoris dans cette poule.
Concernant les deux promus, Vezac n’a pas pu faire sa rentrée. Crandelles disputait un barrage de coupe de France ainsi ces deux formations on déjà un peu de retard. Les Crandellois qui ont affiché de grosses ressources face à Pierrefort se sont incliné en Haute Loire et pourrons donc rattraper rapidement ce match. Le second promu, Belbex, débutait sur la pelouse de Moussages qui évolue depuis longtemps désormais a ce niveau. Moussages est toujours un déplacement difficile, et ce sera pareil cette saison comme en témoigne cette rencontre ou les locaux on pris le dessus avec un grand match du gardien Belbexois. Les visiteurs auront la possibilité de se racheter devant leur public la semaine prochaine face au Carladez Goul. Ce ne sera cependant pas facile car les joueur de Carladez ont également marqué leur territoire avec une victoire 2-0 a domicile contre les Nord-Cantaliens de Riom es Montagne. La deuxième journée livrera des informations complémentaires même s’il faudra attendre le moi de Novembre pour tirer un premier bilan.