Etoile Sportive Pierrefortaise Bâtie sur Pierre !
 

STADE Rene jarlier (Saint flour) - Pelouse : - Temps : - Public : Nombreux - Mi-temps : - Buts :

PAS DE RENCONTRE
 


Postez votre réaction ici :
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer
 
 

Stade MUNICIPAL (Xaintrie) - Pelouse : correcte - Temps : bon- Public : Moyen - Mi-temps : 0-1 - Buts : Sylvain Pignol et Thomas missiel

LES RESERVISTES RECOMPENSES !

 
Très long dimanche d’avril pour les réservistes partis dimanche à 10h en minibus en direction de Rilhac pour affronter l’équipe locale. Après une pause casse-croûte à l’hotel du Commerce de Pleaux, direction Rilhac-Xaintrie, en Corrèze, pour assister au lever de rideau. Sous un beau soleil, les Pierrefortais partent à l’échauffement lors de la seconde mi-temps du premier match. Ce dernier est interrompu. Sous les yeux des étoilistes un joueur local est victime d’une double fracture tibia péroné. Deuxième intervention des pompiers de l’après-midi. Le match de 15h, débutera à 16h !
Des évènements qui avaient refroidi tout le monde. Dont l’arbitre, qui ne prenait aucun risque. Les étoilistes alignaient une fort belle équipe sur le papier et cela va se traduire sur le rectangle vert notamment grâce à la grosse performance du milieu de terrain composé de Valentin Besse et Cédric Nicole. Il faudra quand même un bel arrêt de Gaëtan Rieutort en début de match pour empêcher les locaux d’ouvrir la marque. Les Pierrefortais se projettent très vite vers l’avant grâce à leurs rapides ailiers, Sylvain Pignol et Pierre Falet. Ainsi l’ESP va obtenir un penalty que Sylvain Pignol se charge de transformer et ainsi, permettre aux siens de regagner les vestiaires avec l’avantage.
L’ESP va profiter de cet avantage pour jouer en contre. Les latéraux adversaires ont le tournis devant la vitesse de l’attaque Pierrefortaise bientôt accentuée par l’entrée en jeu de Jean Michel Dumas. A force d’insister, l’ESP va même doubler la mise grâce à Thomas Missiel ! Un break pas si définitif que ça car, en fin de match, Pleaux réduisait la marque sur penalty et donnait quelques sueurs froides aux visiteurs qui tenaient bon.
C’est donc une première victoire à l’extérieur et les réservistes peuvent la savourer. Bien sûr, les espoirs de maintien sont infimes mais l’affaire n’est cependant pas tout à fait pliée. Une belle récompense pour Benoit Bos et son groupe qui n’ont jamais baissé les bras cette saison. On en profitera aussi pour remercier Philippe Mathieu, venu vers la touche après une nuit complète de bénévolat, une matinée de rangement et deux heures de route tout seul. Un réel exemple de dévouement qui force le respect !


Postez votre réaction ici :
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer
 
 

Stade georges perrot (pierrefort) - Pelouse : BONNE - Temps : BON - Public : Moyen - Mi-temps : 1-6 - Buts : Christophe Breuil et PIERRE-ANTOINE FABRE

SOLEIL ET PLAISIR !


Retour sur le pré pour l’ESP III qui n’avait plus joué depuis novembre dernier. Pour ce retour à la compétition, les protégés de Guillaume Delcher recevait le leader incontesté, Belbex. L’addition est au final très corsée mais le plus important est le plaisir que nos 14 joueurs, ainsi que ceux de Belbex, ont eu de pratiquer leur sport favori sur un bon terrain en ce dimanche ensoleillé. Moyenne d’âge élevée côté Pierrefortais qui contrastait avec la classe biberon des visiteurs. On a quand même pu constater que certains avait de beaux restes. Les buteurs du jour sont Christophe Breuil et Pierre Antoine Fabre. Bilan de cet après-midi, tout le monde avait le sourire, locaux et visiteurs. C’était le vrai foot, n’en déplaise à ceux qui auraient voulu priver tous les clubs de la poule de matchs supplémentaires et ainsi faire payer les frais d’une vengeance personnelle à de nombreux licenciés. L’ESP III, a du retard dans le calendrier en raison de ces sottises, devrait jouer ce week-end… Enfin peut-être on ne sait pas. Rien n’est programmé pourtant il va falloir s’activer pour rattraper le retard. Au club on s’organise. Au niveau de l’instance pas tellement apparemment. Cela ne gêne personne de programmer un match en fin de semaine pour le week-end sans notifier personne… Heureusement, que dans les clubs, la flamme est toujours allumée …
 

Postez votre réaction ici :
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer