Etoile Sportive Pierrefortaise Bâtie sur Pierre !
 

L'ESP est forte d'un passé riche, qui en a fait un club phare du département et qui conserve aujourd'hui une place forte au sein su football Cantalien .


1948 : L'ESP est née ...

En 1948 les statuts de l'Etoile Sportive Pierrefortaise ont été déposés en la sous préfecture de Saint-Flour. Ce n'était pas le premier club de foot à Pierrefort puisqu'avant la guerre un club du nom de l'AS Pierrefort avait amorcé, le temps de quelques années, l'histoire d'amour entre Pierrefort et le ballon rond. Si lors de ses premières années d’existence les résultats ne sont pas forcément au rendez-vous sur le terrain en pente de Saint Gervais, l'ESP va progresser durant les années 60 en franchissant les divisions départementales jusqu’à la Promotion de Ligue (actuelle Elite). 

Les années de gloire !

Le Club a connu son apogée au milieu des années 70 avec une victoire historique en coupe du Cantal(1974) sur le terrain de Coltines face à l’équipe de Jussac au terme d'un parcours remarquable. Cette saison est aussi synonyme d'accession en ligue pour la première fois :  Promotion d'Honneur puis Division d'Honneur Régionale deux ans plus tard. Le club joue dès lors au stade Municipal et a pris une nouvelle dimension puisqu'il fait parti à cet instant des 5 meilleurs clubs départementaux.

Stabilisation et structuration du club.

 Des années 80 jusqu'aux années 2000 l'ESP cottoie principalement la PH et atteint plusieurs fois les demies finales de la Coupe du Cantal ,remporte une Coupe Combourieu(A Pierrefort, contre Villedieu (2-0)1983) avant de s'incliner une fois en finale(A Jussac, contre Marmanhac (3-2) 1991). L'ESP atteint également pour la première fois le 5ème tour de la coupe de France(95-96) devant les caméras de France3 Auvergne face aux Nationaux de Saint Chely. Dominateurs les Pierrefortais se faisaient surprendre en contre. Score final 3-0, les Etoilistes sortaient la tête haute de cette compétition lors de laquelle ils avaient notamment réussi l'exploit d'éliminer l'équipe de La Bourboule(DHR) chez elle.

Le club Pierrefortais sera deux fois à l'honneur en organisant l'assemblée générale du district du cantal et des finales de coupes. On se souvient surtout des finales de 1983 rassemblant une foule record de 2400 spectateurs qui assistèrent a la victoire des Pierrefortais contre Villedieu en coupe Combourieu puis à celle des Sanflorains contre l'US Murat en Coupe du Cantal.

L'ESP moderne : un club rural qui se bat pour exister

L'Etoile Sportive a retrouvé l'Elite départementale au début des années 2000 et a même connu une descente en Promotion mais s'en est relevée dès la saison suivante. On peut également noté un 4ème Tour de Coupe de France perdu à Marmanhac(PH) et une finale de Coupe Combourieu perdue à Murat face à la Haute Chataigneraie (1-0). Lors de la saison 2009-2010 l'équipe fanion termine 3e d'Elite et rate de peu son grand retour en Promotion d'Honneur. Cette saison permet également de bon parcours en coupes : l'équipe fanion se hissant en quart de finale de la coupe du Cantal et la réserve au même niveau en coupe des réserves.
 
Mais Pierrefort a pu également démontrer qu'elle est une terre de football par la création de réserves : l'ESP a eu jusqu’à 4 équipes séniores , mais également de fantastiques générations de jeunes qui ont défendu les couleurs locales sur chaque pelouse cantalienne. Plusieurs titres départementaux (Championnats, coupes, tournois) sont glanés par ces jeunes et viendront garnir la vitrine du club.
 

L'ESP a traversé les âges , a connu bien des générations mais n'a pas pris une ride, aujourd'hui encore les soirs de matchs on entend résonner "L'ESP est bâtie de pierre ... L'ESP ne périra pas ... " 

2010-2011 : 

Au terme d'une saison moyenne en championnat l'ESP1 remporte la coupe Combourieu face à Reilhac sur le terrain de Chaudes Aigues (but Verdier, Besse). L'équipe élimine Le Rouget (3-2) en 1/16, Saint-Just (2-0 ap) en 1/8, Carladez Goul (2-1) en 1/4 sur le terrain de Carbonnat, et Yolet (2-1) en 1/2 a Coltines. 

Les réserves :L'équipe B se maintient en 1er division et la C termine en haut de tableau en 3é Div.

2011-2012 : 

L'ESP2 atteint la finale de la coupe des réserves qu'elle remporte sur le terrain face à une équipe supérieure hiérarchiquement mais doit s'incliner sur un point de règlement.

En championnat l'ESP1, pourtant bien mal embarquée, se maintient grâce à une deuxième partie de saison incroyable marquée notamment d'un 1/8e de Coupe du Cantal face a l'US Murat malheureusement perdu aux tirs-au-but. En Coupe de France le parcours est beaucoup moins glorieux avec une défaite au premier tour face au FC Jordanne.

La B victime de la refonte des poules descend en 2éme division malgré sa finale de coupe.

La C termine deuxième de 3e Div. 

2012-2013 :

L'équipe Fanion réalise une superbe saison amorcée par un troisième tour de Coupe de France lors duquel elle s'incline à St Julien Chapteuil (2-0) sans avoir démérité. En championnat, elle termine à la seconde place après avoir raflé 34 points lors de la phase aller et 30 points lors de la phase retour. Ce parcours lui vaut d'accéder en Promotion d'honneur. Une division quittéee il y a 11 ans. Cette montée fut assise lors de la dernière journée avec une victoire 4-0 sur Saint-Mamet qui permet à l'ESP de devancer Carladez Goul d'un petit point. Doire est champion.
En Coupe du Cantal, défaite lors des 16éme de finale contre la réserve d'Aurillac qui évolue en Division d'Honneur. Les étoilistes auteurs d'un bon match aurait pu ouvrir le score mais cèdent en deuxieme mi-temps pour s'incliner 3-0.
La Coupe Combourieu aura réservé moins de satisfaction. L'ESP est boutée hors de la compétition à Chaudes-Aigues (Promotion), dès son entrée en lice (2-1). Ce jour là l'ESP est hors du coup et tombe dans un sacré traquenard tendu par les caldaguès avec une réception hostile.

La réserve, dans le sillage de l'équipe fanion rafle tout en première partie de saison et termine première de la phase géographique. Elle croit en sa remontée en 1ére Div. Malheureusement l'effectif sera un peu perturbé et les résultats acquis en seconde partie de saison (dans une poule d'accession) ne suffiront pas à ravir une des deux places d'accession. (Classement final (4e/6).
Cette équipe engagée en coupe Barres échouera dès le premier tour lors de la réception de l'équipe de Saignes évoluant au niveau supérieur. Au terme d'un scénario incroyable, les réservistes s'inclinent 5-3.

L'ESP 3 déclare rapidement forfait général. Cette déception est un peu atténuée en milieu de saison avec le projet de création d'une équipe féminine. Cette dernière prendra vie pour la saison 2013-2014.


2013-2014 :
 
L'équipe fanion désormais placée sous la houlette de Jean-Yves Sarrou entame sa saison par la Coupe de France. Elle négocie plutôt convenablement son premier tour avec une victoire à Yolet (1-2). Le second tour, face au Fc Ally Mauriac, autre club de PH, se conclut par une défaite (2-3) après prolongations.
L'ESP pouvait donc se consacrer à la grande aventure qui l'attendait en ligue d'auvergne. Après des débuts compliqués, obligeant l'équipe à rester scotchée à la place de lanterne rouge, le groupe va prendre la mesure de son championnat puis amorcer une belle série de matchs sans défaite. Un effectif plutôt réduit et un enchaînement de matchs en mai vont faire mollir le vent qui poussait le club. La saison s'achèvera sur une rétrogradation in-extremis. il aura manqué un résultat favorable. Avec 8 victoires en 24 matchs l'ESP peut nourir des regrets. Au dire de tous, cette poule A de Promotion d'honneur était la plus relevée de toutes.
La coupe du cantal de permettra pas de vivre de belles joies puisque le parcours s'arrête dès le premier tour à Maurs(PH).

La réserve va vivre une saison somme toute tranquille. En Championnat elle termine 4e sur 8. Un résultat logique puisque notre réserve n'a jamais accroché une des équipes du podium. Elle a cependant fait le travail face au formation de bas de tableau. Une poule globalement faible hormis les deux premiers Paulhac et Laveissiere.La coupe Barres sera réussie puisque le parcours des Pierrefortais se conclut par un quart de finale.

Cette saison marquera également le lancement de notre équipe féminine qui va afficher des progrès constanst tout au long de cette année. En point d'orgues, un match nul face au Carladez Goul, champion invaincu. En dehors des résultats (qui sont devenus correct en fin de saison), c'est surtout l'enthousiasme dégagé par cette équipe qui marqua le public venu en nombre à chaque rencontre. La saison 2014-2015 s'annonce sous les meilleurs auspices.

En juin, le club se voit attribuer l'organisation des finales de coupes 2015 ainsi que l'assemblée générale du district du cantal. Un événement marquant dans l'histoire de l'ESP.

2014-2015

Relégué de promotion d’Honneur la saison précédente, l’ESP repart en district toujours emmenée par le duo Sarrou-Breuil qui compte bien rebondir. En ce qui concerne le championnat, le parcours est quasi parfait. 16 victoires, 4 nul et 2 défaite : un bilan qui permet à l’Etoile Sportive Pierrefortaise d’être sacrée championne du Cantal Elite avec un le second plus grand nombre de point acquis sur une saison depuis la création de l’Elite. L’ESP revient donc en Ligue d’Auvergne en compagnie d’Ally Mauriac. Le match référence de cette saison sera sans conteste la correction infligée aux aurillacois au Stade Georges Perrot (4-1). Aurillac étant alors l’équipe du moment en Elite. Antoine Vidal terminera meilleur buteur de la saison.
Le parcours en Coupe de France s’achève au troisième tour, aux portes des fameux maillots ! L’ESP est allée gagner à Siran(Promotion) (4-1) lors du premier tour, puis à disposer de Doire Bertrande(PH) (5-1) avant de s’incliner (3-1) à domicile face à Arpajon (DHR). Lors de ce match, Pierrefort a longtemps mené au score jusqu’à l’heure de jeu et l’exclusion de Cyril Guerin pour une main dans la surface (Penalty, carton rouge).
La coupe du Cantal verra une élimination peu glorieuse lors du premier tour à St Just. La coupe Combourieu, dont la finale avait lieu à Pierrefort restera le plus grand regret avec une élimination en 1/8e de finale à Saint-Illide(2-3) qui terminera finaliste. Un non-match de l’équipe en plus d’un arbitrage clairement en sa défaveur.
En plus du titre de Champion du Cantal Elite, les étoilistes termineront champions du cantal de futsal (vidéo disponible dans les galeries du site). Un long et beau parcours qui a animé l’hiver. Pour parvenir en final l’ESP a du se qualifier sur différents plateaux à Pierrefort, Murat et Saint-Chely. La finale à eu lieu à Saint-Mamet. Lors de la phase de groupe l’ESP s’impose facilement face à St Illide et Saint-Flour avant d’être opposée à l’AS Aurillac en finale. Un superbe match de l’avis des nombreux spectateurs qui s’est conclu sur un score nul (2-2) (buts de Jean-Yves Sarrou et Florian Vidalenc). Pierrefort s’imposera aux tirx au butx et engrange un nouveau titre.
 
Les réservistes ont connu une saison compliquée en terme d’effectif. Pourtant contrairement à de nombreuses équipes, pas de forfait pour l’ESP II qui terminera très honorablement à la 3e place. Cela grâce à une bonne deuxième partie de saison dont le principal fait d’armes fut la victoire à domicile contre le leader Albepierre. L’arrivée de nouveaux joueurs devrait permettre à cette équipe d’avoir d’autres ambitions la saison prochaine.
En coupe Barres malgré l’exploit contre Saint-Poncy(1ere Division) les Pierrefortais ne sortent pas du groupe en raison d’une lourde défaite (5-0) à Murat (3e Div).
Les féminines se sont fait plaisir toute la saison avec souvent de très bons matchs, souvent perdus par le plus petit des scores.
En fin de saison Pierrefort a reçu l’assemblée générale du district du Cantal ainsi que les finales de Coupe. C’était la 3e fois que l’évènement était organisé par notre club. Une organisation sans faille qui a mobilisé 70 bénévoles. Le seul point noir sera le mauvais temps qui a freiné la réussite de la journée. C’est quand même 1300 spectateurs qui viendront assister aux finales l’après midi.
2015-2016
L’intersaison sera plutôt animée. Jean Yves Sarrou quitte l’Etoile Sportive pour reprendre l’équipe réserve de Saint Flour qui joue en Excellence départementale. L’ESP part en quête d’un nouvel entraineur. Malgré les nombreux contacts plus ou moins avancés, l’ESP se retrouve bec dans l’eau pour la reprise. Philippe Mathieu doit jouer les pompiers de service et revient à la tête de l’équipe une. Au niveau du bureau, Pierre Eschalier quitte son poste de co-président. Il est remplacé le soir de l’assemblée génrérale par Jonathan Miquelino. Malgré ces quelques turbulences, la saison reprend avec optimisme. En effet l’équipe travaille bien au niveau recrutement lors de cette intersaison et parvient à gonfler les effectifs. C’était une obligation, la réserve arrivant à bout de souffle.
 
Contre toute attente, l’équipe une réalise un parcours remarquable. La première journée est un premier événement. Les Pierrefortais sont défaits (2-1) sur la pelouse de Chamalières au terme d’un magnifique match. En fin de semaine, les dirigeants de l’ESP ont la surprise de voir que le match est remporté sur tapis vert, Chamalières ayant aligné un joueur suspendu. Jamais menacée par la relégation tout au long de la saison, les hommes de Philippe Mathieu font figure d’épouvantail face à des adversaires plus confirmés. Les petit Pierrefortais jouent sans calculer et réalisent de probants résultats comme des victoires sur le terrain d’Yzeure (2-1) ou encore sur le terrain de Cebazat (1-0). Pierrefort se maintient en PH pour la première fois depuis 2001. Les étoilistes vont donc pouvoir se permettre de jouer la coupe à fond. Leur parcours les emmènera en quart de finale face à Sansac sur le terrain de Montsalvy. Au bout d’un match fermé, les Sansacois s’imposaient 1-0 face à des Pierrefortais qui se juraient de retenir la leçon. En coupe de France, l’équipe échoue au deuxième tour contre Sporting Chataigneraie aux tirs au but après avoir mené au score 2-0.
 
La réserve repartait avec de nouvelles intentions. Après avoir mangé son pain noir pendant plusieurs années, l’équipe B présente un visage neuf avec l’arrivée de jeune set le retour d’anciens expérimentés. Le championnat en deux phase implique une grande régularité. Les étoilistes vont se qualifier pour la poule d’accession lors de la dernière journée en s’imposant 2-1 sur le terrain de Saint-Georges. Ce jour-là un doublé de Gardille permettait à l’équipe de changer sa destinée …
La poule d’accession ne débutait pas de la meilleure des manières avec une défaite surprise sur le terrain de Menet lors de la première journée et un nul accroché à la dernière minute sur le terrain de Saint Martin Valmeroux. La victoire dans les derniers instants du match face à l’équipe C d’Arpajon allait définitivement lancer l’équipe qui s’inclinera seulement sur le terrain du champion Chaussenac. Lors de l’avant dernière journée, l’équipe une se déplace à Saint Pourcain la vielle avec seulement 11 joueurs dont la moitié de l’équipe II pour laisser à la réserve toutes ses chances. La victoire 7-1 face à Menet met l’ESP en position de force pour accéder à la division supérieure. Tout doit se jouer face à Ytrac C lors de la dernière journée mais faute d’effectif ces derniers ne se déplacent pas.
 
C’est une belle saison pour le club d’autant que les féminines vont au bout de leur saison sans problème et en prenant plaisir. Le maintien de l’équipe une, l’accession de l’équipe réserve, l’arrivée de jeunes et l’organisation de nouvelles manifestations redonneront un souffle au club qui engagera la saison suivante 3 équipes masculines … tout va très vite dans le football.
 

 
Quelques photos d'illustration (mettre la souris sur l'image pour voir la légende)
Remise du Trophée de Champion Elite 2015
ESP Futsal 2014-2015 - Champion du Cantal Futsal
Saison 1967-1968
ESP1 1991 - Finaliste de la Coupe Combourieu, Chamion de Promotion de Ligue, montée en PH
Photo des années 50
Création équipe féminine - 2013
Les vainqueurs de la Combourieu en 1983 face a Villedieu
L'équipe de Division d'honneur Regionale - 1976-1977
2e Tour de Coupe de France contre Aurillac - 1979
L'ESP en Promotion d'honneur - Saison 1994-1995
Finale Coupe du Cantal - Pierrefort 14 Juin 2015
ESP I - Saison 2014-2015 (Champion ELITE)
ESP II - Saison 2014-2015
Equipe 1 - Champion de Iere Division 1983-1984
Les équipe de Pierrefort et Reilhac posent avant la finale de la Coupe Combourieu 2011
Montée en PH 2013
Réception d'Aurillac - Saison 2012/2013 Coupe Cantal
L'équipe B avec la coupe des réserve 2012 sur la place de la fontaine
Equipe 1 - saison 2012/2013
Souvenir Ecole de Foot
Finale Coupe Combourieu 2007 a Murat contre Haute Chataigneraie
Champion de Promotion
4e Tour Coupe de France - Marmanhac 2006
Equipe 2 - saison 2012/2013
Veterans du Canton de Pierrefort
Saison 2013-2014 : Equipe PH
AG du district - 14 Juin 2015 à Pierrefort
Montée en PH 2013
Montée en PH 30 juin 2013